Gap -  Hautes-Alpes

Canoës

Maylis de Kerangal

Verticales, 2021

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2021_2022 :
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2020_2021
   2019_2020
   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :

    Le roman, écho de notre temps
    Petites maisons d'édition
    Terres d'Afrique
    Des histoires de grands espaces
    L'art dans le roman
    Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     M. de Kerangal et S. Prudhomme
     Luc Bronner
     Mohamed Mbougar Sarr
     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :

   La Liste

- Lecture à haute voix :

    2021_2022
    2020_2021

- Atelier d'écriture :
    2018_2019

- Lectures partagées à Gap :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées au Pays des Ecrins:
 
   2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Sieste littéraire :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020

- Emission-radio sur Fréquence Mistral

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019

- Nos partenaires :
    Mairie de Gap
    Conseil Departemental
    Mediatheque de Gap
     Foyer Culturel Veynois
     Radio Frequence Mistral
     Festival de Chaillol
    UTL de Gap
    Cinematheque d'images de montagne
    Mediatheque de Laragne
    Mediatheque du Poet
    Pays des Ecrins


- Contact

- Bulletin d'adhésion

 

Maylis de Kerangal nous présente son livre "Canoës":

« J’ai conçu Canoës comme un roman en pièces détachées : une novella centrale, “Mustang”, et autour, tels des satellites, sept récits. Tous sont connectés, tous se parlent entre eux, et partent d’un même désir : sonder la nature de la voix humaine, sa matérialité, ses pouvoirs, et composer une sorte de monde vocal, empli d’échos, de vibrations, de traces rémanentes. Chaque voix est saisie dans un moment de trouble, quand son timbre s’use ou mue, se distingue ou se confond, parfois se détraque ou se brise, quand une messagerie ou un micro vient filtrer leur parole, les enregistrer ou les effacer. J’ai voulu intercepter une fréquence, capter un souffle, tenir une note tout au long d’un livre qui fait la part belle à une tribu de femmes — des femmes de tout âge, solitaires, rêveuses, volubiles, hantées ou marginales. Elles occupent tout l’espace. Surtout, j’ai eu envie d’aller chercher ma voix parmi les leurs, de la faire entendre au plus juste, de trouver un “je”, au plus proche. »

..........................................................


La nouvelle principale : Mustang .

La narratrice, française, rejoint son compagnon Sam, installé dans un coin du Colorado, dans la cité universitaire de Golden. Ils ont vécu un drame qui les a poussés à ce changement. Elle est venue avec leur fils Kid qui lui, s'adapte très vite à sa nouvelle vie. Elle, dépaysée, résiste à cette nouvelle vie. Sam s'est déjà bien intégré dans la vie américaine, témoin sa voix dont le timbre a déjà changé. Comment va-t-elle parvenir à combler le vide de ses journées, à dépasser la mélancolie qu'a fait naître son expatriation? Sam lui offre un jour une Mustang, la voiture mythique de l'Amérique, la voiture de Steve McQueen dans Bullitt...

Nevermore :
Les deux soeurs Sylvia et Inge Klang passent leur vie à la recherche de voix qu'elles enregistrent et classent à leur façon. La narratrice entre dans le studio pour enregistrer "Le Corbeau" d'Edgar Poe, traduit par Baudelaire. Mais tout n'est pas aussi facile que prévu...

Un oiseau léger :
La mère de Lise est morte depuis cinq ans. Mais sa voix fait irruption chaque jour dans le monde des vivants : c'est elle qui avait enregistré le message du répondeur téléphonique : "Bonjour. Vous êtes chez nous, mais nous n'y sommes pas. Laissez-nous un message..."
Le père de Lise n'a jamais voulu l'effacer. Mais Lise ne peut plus supporter d'entendre la voix de la disparue ...

Ruisseau et limaille de fer :
La narratrice retrouve son amie Zoé qu'elle ne voit que par intermittence. Elle se rend compte que la voix de Zoé a changé, est devenue plus grave, se rapprochant des voix masculines. Et Zoé d'expliquer qu'elle suit des cours avec un coach pour abandonner sa voix acidulée, celle qu'ont les femmes, pour se rapprocher de celle des hommes, plus grave, plus profonde, plus posée, signe de compétence et d'autorité. Est-ce là une bonne nouvelle ? se demande la narratrice...

Le même lien se retrouve dans les autres nouvelles du recueil : celui de la thématique de la voix et aussi la reprise du titre "Canoës" que l'on trouve dans chaque nouvelle : Bivouac - After - Ontario - Ariane espace.

(Présentation : Anne-Marie Smith)