Gap -  Hautes-Alpes

 Rencontre avec Test

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2022_2023 :

    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2021_2022
   2020_2021
   2019_2020
   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :

    Les livres nomades passent à l'Est
    Le roman, écho de notre temps
    Petites maisons d'édition
    Terres d'Afrique
    Des histoires de grands espaces
    L'art dans le roman
    Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     Céline Righi
     Andreï Kourkov
     Hadrien Klent
     Serge Joncour
     Sorj Chalandon
     Clara Arnaud
     M. de Kerangal et S. Prudhomme
     Luc Bronner
     Mohamed Mbougar Sarr
     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :

   La Liste

- Lecture à haute voix :

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021

- Lectures partagées à Gap :

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées au Pays des Ecrins:

    2022_2023
    2021_2022
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Sieste littéraire :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020

- Emission-radio sur Fréquence Mistral

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019-

-Nos partenaires :

   La liste


- Contact

- Bulletin d'adhésion

Ken (Librairie La Loupiote) présente la soirée devant un nombreux public et remercie tous ceux qui ont oeuvré pour la réaliser.

Amis lecteurs bonsoir.
Ce soir La Loupiote est très heureuse, et fière, de recevoir un auteur unique dans le paysage littéraire français. Journaliste et romancier, il est l'auteur d'une douzaine de romans parus chez Grasset, et de certainement plusieurs milliers d'articles, peut-être les a-t-il comptés, dans les feuilles de Libé ou du Canard. Son œuvre, traduite est lue à travers le monde. Mais avant de présenter notre invité, je voudrais adresser quelques remerciements aux personnes qui ont rendu cet événement possible.


Merci tout d'abord à vous lecteurs. Merci pour votre présence ce soir. Merci pour votre fréquentation des librairies, et pour entretenir votre goût des livres. Car votre soutien assidu est non seulement indispensable à la vie de nos librairies de quartier, il est aussi et surtout la preuve que le livre est un lien entre nous. Si nous nous retrouvons ici ce soir, c'est que nos lectures nous permettent d'envisager une discussion malgré les contraintes sourdes, c'est que nous pouvons être à l'écoute malgré le flot des vociférations. C'est que nous pouvons trouver dans les livres les moyens de nous retrouver ensemble.

Cette soirée n'aurait pu avoir lieu sans l'implication et le talent des membres de l'association Libraires du Sud. Libraires du Sud qui promeut, organise, et coordonne le réseau des librairies indépendantes de notre région. J'adresse un remerciement particulier à Laure Paoli, qui nous a proposé de faire venir Sorj Chalandon ici, à Gap. C'est en grande partie grâce à son engagement et à son soutien que nous le devons.

Merci encore à l'Agence Régionnale du Livre, L'ARL Sud-PACA, qui aura permis à La Loupiote, comme à bon nombres de librairies, de développer ses rayons autour de l'édition indépendante, et de promouvoir des livres singuliers.

Merci à la Ville de Gap, qui met à notre disposition cette salle du Royal, et qui est représentée ce soir en la personne de madame Martine Bouchardy, adjointe au maire en charge de la culture.

Enfin un remerciement particulièrement chaleureux à l'association Littera 05 ! Cette association de promotion du livre et de la lecture œuvre depuis près de 25 ans dans les Hautes-Alpes. Elle dispense, gratuitement, des ouvrages curieux et exigeants aux quatre coins du département par son action des Livres Nomades, que vous connaissez sûrement, ou que vous découvrirez très vite j'espère. Elle promeut inlassablement les rencontres d'auteurs, et aura été aujourd'hui encore un soutien précieux pour l'organisation de ce moment. Je ne présente donc plus ses illustres membres, Anne-Marie Smith, dont la force de lecture serait jalousée par Bernard Pivot, ni Claudine Robert, la mémoire vive, et pétillante, de la librairie gapençaise. Elles animeront toutes deux, avec la rigueur et la bonne humeur que nous leur connaissons, la rencontre de ce soir.



Et quelle rencontre !

Notre invité est lauréat du très fameux prix Albert Londres, obtenu pour la couverture du procès de Klaus Barbie , pour le compte de Libération. Procès auquel nous assisterons dans les pages de son dernier roman, Enfant de Salaud.
Il rafle ensuite les prix littéraires les plus prestigieux. Le Médicis pour son roman « Une promesse », puis le Goncourt des Lycéens, le Grand prix de l'Académie Française, et une foule d'autres encore qui viendront couronner une œuvre essentiellement engagée humainement, portée par le courage de personnages qui doivent faire face, souvent, aux désastres du monde contemporain.
Cette force de caractère, ces convictions humanistes, il les aiguise depuis sa prime adolescence. D'abord en prenant part aux combats sociaux de notre époque, comme militant et activiste politique. Ensuite en relatant, comme reporter de guerre, les conflits atroces qui déchirent des pays entiers.
Son regard épris de justice voudrait toujours, semble-t-il, entretenir la lueur, des fois vascillante, de la vérité. Avec intelligence et détermination. Pour que la raison, à défaut de l'emporter, puisse au moins faire armes égales avec l'arbitraire et l'obscurantisme.
Mesdames et messieurs, je vous prie d'accueillir très chaleureusement, sous vos applaudissements, Monsieur Sorj Chalandon !

 

Sorj Chalandon remercie chaleureusement Ken pour l'accueil qu'il reçoit et insiste sur le travail fait autour de son livre, en amont. Il fustige pour l'occasion les rencontres trop souvent "wikipedia" ou "google" qui en tuent tout l'intérêt.

 

Sorj Chalandon est interviewé par Claudine et Anne-Marie de l'association Littera05

 

Pour commencer, il était important de dire quelques mots sur l'enfance et la

jeunesse de Sorj. Il en sera d'ailleurs plusieurs fois question au cours de

l'interview. Le titre du livre "Enfant de salaud" est déjà très explicite.

Ecoutons ce qu'il en dit après quelques mots d'introduction de Littera.

 

La soirée avec Sorj Chalandon

Enregistrement

 

 

Bibliographie de Sorj Chalandon :

  • Le Petit Bonzi, éd. Grasset, 2005 – Histoire d’un enfant bègue dans les années 60
  • Une promesse, éd. Grasset, 2006 – Histoire d’un mystère et d’une fraternité -  Prix Médicis
  • Mon traître, éd. Grasset, 2008 - un roman autour de la trahison de son ami, Denis Donaldson, figure emblématique de l’IRA – Prix Joseph Kessel
  • La Légende de nos pères, éd. Grasset, 2009 – Le narrateur a été sollicité pour écrire la vie d’un résistant pendant la seconde guerre mondiale. Il s’attache d’autant plus à cet homme que son père était résistant, mais un père qui lui n’a jamais raconté.
  •  Retour à Killibegs, éd. Grasset, 2011 – Toujours en Irlande du Nord, la trahison est évoquée cette fois du point de vue du traître – Grand prix du roman de l’Académie française
  • Le Quatrième Mur, éd. Grasset, 2013 – Georges, un jeune Français tente de monter Antigone au Liban pour montrer qu’on peut opposer la puissance du théâtre à la violence de la guerre. Mais quand il entre dans les camps palestiniens de Sabra et Chatila, le dernier jour des massacres, il comprend que la guerre reprend bien vite ses droits – Prix Goncourt des lycéens.
  • Profession du père, éd. Grasset, 2015- Raconte l’histoire d’un triangle familial enfermé dans la folie du père – Prix du style 2015
  • Le Jour d'avant, Grasset, 2017 – Mêle drame intime et mémoire collective à partir de la catastrophe minière de Liévin-Lens en 1974.
  • Une joie féroce, Grasset, 2019 - Sorj Chalandon signe ici une belle fable sur la maladie, sur le courage et la solidarité qu’elle suscite dans les vies de celles qui en sont atteintes. (La Presse, 2019)
  • Enfant de salaud, Grasset, 2021- Sorj Chalandon va ici au bout de l’histoire de son père dont il avait déjà évoqué le côté menteur, manipulateur, imposteur pour nous en montrer toute la traîtrise.