Gap -  Hautes-Alpes

 Rencontre avec Giosuè Calaciura

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2023_2024 :

    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2023_2024
   2022_2023
   2021_2022
   2020_2021
   2019_2020
   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :

    Les livres nomades passent à l'Est
    Le roman, écho de notre temps
    Petites maisons d'édition
    Terres d'Afrique
    Des histoires de grands espaces
    L'art dans le roman
    Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     Dima Abdallah
     Fanny Saintenoy
     Giosue Calaciura
     Laurent Petitmangin
     Yamen Manaï
     Céline Righi
     Andreï Kourkov
     Hadrien Klent
     Serge Joncour
     Sorj Chalandon
     Clara Arnaud
     M. de Kerangal et S. Prudhomme
     Luc Bronner
     Mohamed Mbougar Sarr
     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :

   La Liste

- Lecture à haute voix :

    2023_2024
    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021

- Lectures partagées à Gap :

    2023_2024
    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées au Pays des Ecrins:

    2022_2023
    2021_2022
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :

    2023_2024
    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la ram et rcf :

    2023_2024


- Echappées livres (archives) :

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Sieste littéraire (archives) :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020

- Emission-radio sur Fréquence Mistral (archives)

    2022_2023
    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019-

 

-Nos partenaires :

   La liste


- Contact

- Bulletin d'adhésion

 

Je suis Jesus :

Les Evangiles parlent principalement de la période de la vie de Jésus qui va de son baptême dans le Jourdain alors qu’il a 30 ans, jusqu’à la crucifixion et la Résurrections.
Giiosué Calaciura écrit un roman où Jésus, alors âgé de 30 ans, va se raconter.
Il dit :
« Dans une visée édifiante, les textes vont directement au Jésus mystique qui fait des miracles. Je les remercie de m’avoir laissé de la place … Car de mon cêté, je veux croire que la véritable force de Jésus, c’est son humanité, être homme parmi les hommes, être un homme sur les routes du monde, qui rencontre d’autres hommes. »

Jésus se raconte donc à la première personne.
Sa naissance lui a été raconté par sa mère. Sa petite enfance le verra sur les routes de l’exil. Son enfance avec ses deux parents sera imprégnée de l’amour que lui portent ses parents. Jusqu’au jour où Joseph abandonne sa famille.

Est-ce là le drame fondateur de Jésus ?

A l’âge de 12 ans, il décide de partir sur les routes à la recherche de son père.
Durant ces années d’errance, il va vivre des expériences qui vont le blesser profondément. Il va en éprouver un sentiment très violent : celui de la colère.

Après ces déceptions, il retournera à 17 ans,  auprès de sa mère. C’est un jeune homme plein de rage qui revient à Nazareth. Il va y vivre avec les habitants de tragiques événements (incendies, sécheresse, trahisons, attaques de chiens affamés) sur fond de conflit guerrier avec l’occupant romain.

Ces évènements feront de lui un être désespéré qui, à 30 ans, fera un constat bien amer de sa vie
 « J’ai 30 ans, la nausée pour les trahisons que j’ai subies, du dégoût pour l’absence de la moindre justice, parmi les hommes et dans la nature » … «  Notre vie me semblait si aride et pauvre, si misérable et affamée, si punitive par rapport au seul péché d’être au monde. »
Alors qu’un jour tragique des soldats romains ont pris possession du village, Jésus se rappelle les prophéties que Jean lui avait rapportées : un jour l’empire romain se déliterait et la première fissure apparaîtrait à Nazareth. Alors « je compris : ces hommes n’étaient pas venus pour mon cousin …

Il y a aussi dans le livre un très beau personnage : une jeune fille, Anne, dont Jésus tombe amoureux.
Une jeune fille au caractère bien trempé, qui n’est pas sans rappeler l’attitude des filles actuelles. Une fille rebelle, désireuse de vivre sa vie comme elle l’entend, tout comme Jésus d’ailleurs.

Voilà donc un livre qui se lit comme un roman d’aventure, un roman d’initiation qui nous donne une version de l’enfance et de la jeunesse de Jésus qui va révéler au lecteur ce qui fut pour lui un long cheminement, une longue introspection qui le mènera où ?
Chacun répondra selon sa croyance. Rappelons que Giosué Calaciura est athée.