Gap -  Hautes-Alpes

Lectures partagées

2018 - 2019

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2018_2019:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman

     Des histoires de grands espaces

- Rencontres littéraires :
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Nos partenaires :
    Mairie de Gap
  Conseil Departemental
  Mediatheque de Gap
  Foyer Culturel Veynois
  La Ram
  Festival de Chaillol
  UTL de Gap
  Cinematheque d'images de montagne
  Mediatheque de Laragne
  Mediatheque du Poet
  Pays des Ecrins

- Emission-radio sur Fréquence Mistral
     2018_2019

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

Lectures partagées

Année 2018-2019


Lectures partagées continue durant l'année 2018-2019. Une activité appréciée à côté des livres nomades pour permettre aux lecteurs de faire de belles découvertes de lecture et de les partager avec les autres.

Littera 05 vous invite donc à venir aux dates ci-dessous, présenter un livre , actuel ou ancien, que vous aimeriez partager avec d'autres amoureux de la lecture .Vous pouvez aussi venir seulement pour écouter .


Sans avoir d’obligation quant à la façon de faire connaitre un livre, il peut être utile de rappeler, en quelle année il a été écrit et peut être quelques mots sur l'auteur, histoire de le situer pour ceux qui ne le connaitraient pas. Une lecture d’un bref extrait aide aussi à donner une idée du style de l’auteur, mais toute latitude est laissée au « présentateur »
.


Comme les autres années,
"Lectures partagées" aura lieu à La Nouvelle Librairie,
6 cours Victor Hugo à Gap,
de 18h à 19h30

 

 

Jeudi 4 octobre 2018

Jeudi 8 novembre 2018

Jeudi 6 décembre 2018

Jeudi 10 janvier 2019

Jeudi 7 février 2019

Jeudi 7 mars 2019

Jeudi 4 avril 2019

Jeudi 9 mai 2019

Jeudi 6 juin 2019

 

Lectures partagées du 4 octobre 2018 à la Nouvelle Librairie
9 participants.


Je n'ai pas dansé depuis longtemps - Hugo Boris - Belfond, 2010
En 1991, Ivan décolle de Baïkonour, avec deux autres cosmonautes, pour rejoindre la station Mir. Il est le premier homme qui doit passer plus de 400 jours en orbite. Avec une foule de détails, Hugo Boris nous fait vivre cette "expérience" (le mot convient tout à fait : Ivan n'est qu'un cobaye dont le rôle est de montrer quelles conséquences un long séjour en apesanteur peut avoir sur l'organisme). Ces détails concernent tout autant la technique que les bouleversements physiologiques. Hugo Boris s'est documenté scrupuleusement, en allant, notamment, interroger des cosmonautes à la Cité des Etoiles près de Moscou. Cela nous permet d'être vraiment immergés dans cette vie, loin de tout repère, de devenir nous-même Ivan, de souffrir comme lui de tous ces changements physiques. Pour lui, le Soleil se lève et se couche seize fois par jour. Au fil du temps, il perd le sommeil, l’odorat, le goût, sa colonne ne le porte plus, sa raison vacille et tout se joue sous l'oeil de Moscou...

Présentation d'Hugo Boris et de ses autres livres :

Police - Hugo Boris - Pocket,2017 :
Un soir d’été caniculaire, Virginie, Érik et Aristide font équipe pour une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Mais Virginie, en pleine tempête personnelle, comprend que ce retour au pays est synonyme de mort. Au côté de leur passager tétanisé, toutes les certitudes explosent. Jusqu’à la confrontation finale, sur les pistes de Roissy-Charles-de-Gaulle, où ces quatre vies s’apprêtent à basculer.

Le baiser dans la nuque - Hugo Boris - Belfond, 2005
:
Bientôt Fanny sera sourde. Bientôt elle n'entendra plus les pleurs des enfants qu'elle aide à mettre au monde. Pourtant, avant que le silence ne se referme sur sa vie, la jeune femme décide de prendre des cours de piano avec Louis qu'elle a croisé à la maternité. Un homme solitaire et secret, doux et blessé. Au fil des leçons, une complicité pudique s'installe entre eux. Peu de mots, quelques gestes, des regards, et puis la musique. Pour affronter et surmonter la maladie, qui progresse, mais aussi, surtout, pour se soutenir mutuellement.

Trois grands fauves - Hugo Boris - Belfond, 2013

Le portrait de trois prédateurs. Danton, Hugo et Churchill. Trois héros qui ont en commun d’avoir été confronté très tôt à la mort, d’avoir survécu et d’y avoir puisé une force dévorante. Trois survivants qui ont opposé leur monstruosité à la faucheuse. Trois grands fauves, ou comment défier la mort en trois leçons. Trois portraits fragmentés et subjectifs, raccourcis saisissants d’une vérité qui échappe aux historiens. Une filiation imaginaire se tisse entre les personnages, dessinant une figure nouvelle. Qu’est-ce qu’un grand homme? où est son exception?


Volia Volnaia - Victor Remizov - Belfond, 2017
Nous sommes dans le grand Est de la Russie, en Sibérie, dans la presqu'île de Rybatchi, au bord de la mer d'Okhotsk, très, très loin de Moscou, les domaines de chasse et de pêche sont à l'image de cette nature sauvage et préservée, un immense territoire de liberté pour les hommes et les femmes qui y vivent, chacun possède près de 80 000 hectares pour chasser l'ours, l'élan ou la zibeline, pêcher les œufs de saumon, pratiquer l'orpaillage, toutes pratiques illégales mais personne n'est très regardant et il faut bien vivre, tous ces petits trafics sont couverts par les autorités locales qui ferment les yeux tout en encaissant des pots de vin qui agrémentent leur solde.
Tous vivent, si ce n'est en harmonie, du moins en bonne intelligence, les homme sont grands, forts, durs au mal, résistants au froid, tous ont un point commun, leur amour pour cette taïga glaciale et grandiose et n'oublient jamais de sceller un accord ou refaire le monde autour d'une bouteille de vodka..
Un jour, un incident minime perturbe ce fragile équilibre, un homme en a assez de courber l'échine, de donner une partie de son labeur, un policier fait du zèle, un coup de feu part et la machine bien huilée s'enraye et tous s'étonnent ensuite de n'avoir rien pu faire pour éviter l'escalade. Police locale, escadron de forces spéciales venu de Moscou, fugitif et chasseurs se trouvent pris dans une chasse à l'homme éprouvante et disproportionnée. Tout dérape et chacun est amené à réfléchir sur ce qu'il convient de faire.

A son image - Jérôme Ferrari - Actes Sud, 2018

Ce somptueux roman en forme de requiem pour une photographe défunte est aussi l'occasion d'évoquer le nationalisme corse, la violence des guerres modernes et les liens ambigus qu'entretiennent l'image, la photographie, le réel et la mort.
La jeune femme, Antonia, dont on célèbre les funérailles était une jeune journaliste intéressée surtout par la photographie. Son oncle, un séminariste n'ayant pas vraiment la foi, lui offre son premier appareil et doit maintenant prononcer son éloge funèbre. Livre mystique, philosophique, bien écrit, a la particularité, en chaque tête de chapitre, de présenter une photo que l'on ne voit pas...

Boréal - Sonja Delzongle - Denoël, 2018
Huit scientifiques partent au Groënland pour étudier le réchauffement climatique, leur personnalité est très fouillée. Une nuit, ils découvrent des centaines de cadavres de bœufs musqués prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière. Pour comprendre l'origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s'immerger dans le travail, Luv s'envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire. Le lendemain a lieu la première disparition. Thriller comportant de nombreux pièges, accidents, disparitions, phénomènes incompréhensibles, questionnement sur les expériences scientifiques dont les conséquences sont actuelles.

Le rouge vif de la rhubarde - Audur Ava Olafsdottir - Zulma, 2018
Conçue dans un champ de rhubarbe, venue au monde sur le siège arrière d'une Moskvitch, Ágústína n'a pas les jambes suffisamment fortes pour la soutenir. Pourtant, elle rêve de gravir la montagne qui domine son petit village islandais. 844 mètres qui sembleraient inaccessibles à toute autre que cette adolescente encouragée par l'amour inconditionnelle de Nina qui l'élève comme sa fille depuis que sa mère est partie observer les oiseaux quelque part en Afrique.
Premier roman de l'auteure de « Rosa Candida » qui porte en lui toutes les qualités propres à son écriture : la simplicité des situations, la poésie et la douceur, des personnages un peu décalés et la splendide nature islandaise