Gap -  Hautes-Alpes

Livres nomades 2012 - 2013

Les livres choisis

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2017_2018:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015
    2013_2014
    2012_2013
    2011_2012
    2010_2011   
    2009_2010
    2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman


- Rencontres littéraires :
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la RAM
     2017_2018

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

Certaines n’avaient jamais vu la mer -  Julie Otsuka – Traduit de l’anglais (USA) par Carine Chichereau -    Ed. Phébus, 2012 – 139 p.
Episode tabou de l'Histoire des Etats Unis : le sort d'émigrées japonaises au début du XXe siècle, venues épouser des Japonais qu'elles n'ont pas choisis. Pas d'héroïne mais  Nous, Ils, Elles  Récit sobre, poignant, incantatoire pour dire leur existence  misérable, leurs enfants  devenus étrangers puis la suspicion et la déportation.
+ de détails


Cet été-là – William Trevor – Traduit de l’anglais (Irlande) par Bruno Boudard – Ed. Phébus,2012 – 252 p.
Dans une petite ville d'Irlande, dans les années 1950, Ellie, enfant trouvée, élevée chez les nonnes, et seconde épouse d’un fermier aimant, rencontre Florian, un jeune photographe. Un amour naît entre eux, mais si pour Ellie, c'est l'amour d'une vie, pour Florian, c'est l'amour d'un seul été : il ne songe qu'à quitter l'Irlande pour de nouveaux horizons, libre de toute attache. Autour d’eux, les habitants du village observent.
+ de détails


 Il pleuvait des oiseaux - Jocelyne Saucier - Xyz Editions, 2011 – 184 p.
Dans une forêt canadienne , au Nord du 49° parallèle, trois hommes ont choisi de s’éloigner de la société. Une photographe à la recherche de l’un d’eux, survivant des grands incendies de 1916 en Ontario, forcera la porte de la communauté du lac. Le deuxième accroc à la tranquillité de ces trois vieux hommes, sera Marie-Desneiges, petite vieille dame qui commence sa vie à 82 ans avec une douce fragilité et un regard neuf.
+ de détails


Jusqu’à ce que la mort nous unisse-  Karine Giebel -  Fleuve noir,2009 – 489 p.
La Montagne, une présence rassurante pour le guide Vincent Lapaz, une présence inquiétante pour Servane Breitenbach, jeune brigadier nouvellement nommée à Colmars-les-Alpes. Dans les majestueux décors du Mercantour,  Karine Giebel  après avoir implanté une vie rythmée de belles randonnées, nous entraîne dans un univers implacable de vengeances personnelles et de magouilles municipales. 
+ de détails


Le terroriste noir -Tierno Monénembo – Le Seuil, 2012 – 224 p.
Addi Bâ, ‘tirailleur sénégalais’ rescapé de la bataille de la Meuse, atterrit au bout de ses errances dans un petit village des Vosges. Le récit de son intégration parmi les villageois et de son engagement dans la Résistance se développe sur le fond des relations figées et cachées de la population.
+ de détails


Les Immortelles – Makenzy Orcel – Ed. mémoire d’encrier, 2010 – Ed. Zulma, 2012 – 144 p.
Une prostituée de Port-au-Prince demande à un de ses clients écrivain de raconter l’histoire de ses amies putains, mortes sous les décombres du séisme. La narratrice ne cache rien sur le sexe, l’amour, la mort, la pauvreté et la liberté de ces femmes que l’écrivain avec ses mots,  rend immortelles.
+ de détails


Moi, Jean Gabin – Goliarda Sapienza -  Traduit de l’italien par Nathalie Castagne – Ed. Attila,2012 –
160 p.
 L’auteure nous installe dans ses rêves et ses émotions de petite fille élevée au sein d’une famille libertaire, en Sicile, aux temps sombres du fascisme. La liberté comme nourriture pour la construction de l’être, Jean Gabin en alter ego, la fraîcheur et l’énergie éclatante de l’enfance.
+ de détails


 Pourquoi être heureux quand on peut être normal - Jeanette Winterson – Traduit de l’anglais par Céline Leroy - Ed. de l’Olivier,2012 – 276 p.
Le titre donne le ton à cette autobiographie pleine d'humour de fantaisie et de fureur qui nous plonge dans l'Angleterre des années 60. Nous y  partageons la vie d'une petite fille adoptée par un couple de pentecôtistes : " son père aimait regarder les combats de catch sa mère elle, aimait catcher". On la destine à être missionnaire, mais elle, adolescente va tomber amoureuse d’une fille.
+ de détails

Quand reviennent les âmes errantes – François Cheng – Albin Michel, 2012 – 155 p.
Sous L’Empereur inaugural  (II°siècle avJ.C) Chun-niang se souvient de ses deux amours, Gao-Jian-Li joueur  de zhou (harpe), Jing-Ko guerrier. Amitiés affichées et amours inavouées, François Cheng, dans ce poème épique,  tisse  la grande Histoire de la Chine avec ces trois personnages en quête de Vérité. 
+ de détails


Tangente vers l’Est -  Maylis de Kerangal
– Ed. Gallimard,2012 – 128 p.
Le  transsibérien, rempli de conscrits, roule entre Novossibirsk et Vladivostok. L'un d' eux Alliocha , va partager en cachette le même compartiment qu’Hélène, une française . Il y attend une occasion propice pour quitter le train et déserter. Son absence est vite repérée. Commence alors la traque au déserteur d'un bout à l'autre du Transsibérien.
+ de détails


United colors of crime - Richard Morgiève – Carnetsnord, 2012 – 317 p.
1951, le sud du Texas : Qui est Chaim Chlebek ?  Le mafieux en fuite que des voyous laissent pour mort sur une route du Texas ? L’homme défiguré que l'Indienne Dallas va ramener à la vie ? Commence comme un polar et devient très vite un roman haletant, au style coup de poing. Se lit comme un journal de voyage intérieur, journal politique, social et roman d'amour.
+ de détails


Vie animale – Justin Torres – Traduit de l’anglais(USA) par Laetitia Devaux – Ed de l’Olivier,2012 –
 137 p.
Trois frères, enfants nés de parents adolescents, vivent en meute dans la jungle de Brooklyn, abandonnés à une vie instinctive, animale, brutale, chaotique, mais avec un esprit de famille d’où émergent des instants de tendresse entre parents et enfants.
+ de détails