Gap -  Hautes-Alpes

Livres nomades 2008 - 2009

Les livres choisis

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2017_2018:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015
    2013_2014
    2012_2013
    2011_2012
    2010_2011   
    2009_2010
    2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman


- Rencontres littéraires :
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la RAM
     2017_2018

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

 

Daphnée disparue – José Carlos Somoza - Traduit de l’espagnol par Marianne Millon -Actes sud, 2008
Je suis tombé amoureux d'une femme inconnue. A partir de cette phrase, Juan Cabo auteur à succès, parviendra-t'il à reconstruire son identité après un accident de voiture qui l'a rendu amnésique ? C'est le début d'une aventure labyrinthique où l'auteur et le lecteur disposent des mêmes éléments pour démêler la réalité et la fiction.

L’Archange et le Procureur – Christophe Bigot – Gallimard, 2008
En 1825, Horace-Camille Desmoulins, exilé à Haïti, demande à sa grand-mère, Anne Duplessis, d’écrire l’histoire de ses parents, Camille Desmoulins et Lucile Duplessis, morts tous deux sur l’échafaud pendant la Terreur, alors qu’il n’avait que deux ans. A travers l’histoire de Camille Desmoulins, c’est toute l’histoire de la Révolution qui nous est racontée.

La route – Cormac McCarthy -  L'Olivier, 2008 - Prix Pulitzer 2007 – Traduction : François Hirsch : Un  père et son fils marchent vers le Sud, dans un paysage de désolation : tout n'est plus que ruines, cendres et cadavres.Ils poussent un caddy de supermarché où sont rassemblées leurs dernières affaires. Autour d'eux, une campagne dévastée, un froid métallique  et une obscurité qui les enveloppe comme dans un linceul.

Le noir qui marche à pied – Louis-Ferdinand Despreez – Ed. Phébus 2008 –
Le superintendant Zondi est confronté à des kidnappings d’enfants à répétition. Cependant l’intérêt du livre vient d’abord de la description sociologique qui est faite de l'Afrique du Sud, de la situation de ce pays depuis la fin de l'apartheid : un pays en pleine déliquescence qui s'enfonçait de plus en plus dans la violence, la corruption et le dogmatisme politique borné.

Le passé devant soi – Gilbert Gatore - Ed. Phébus, 2008 
Deux personnages, deux récits qui se relaient. L’histoire de Nico, un jeune garçon devenu  bourreau pendant le génocide du Rwanda. Et celle d’Isaro, une jeune Rwandaise, étudiante à Paris, adoptée par un couple de Français, dont la vie va basculer quand elle voudra savoir qui elle est.

Les larmes de la girafe – Alexander McCall Smith - Grands détectives, 2003 –Traduction : Elisabeth Kern
Connaissez-vous Mma Ramotwe ? Dans son agence de détectives-femmes au Botswana, avec humour et légèreté apparente, elle résoudra énigmes et mystères. Une atmosphère joyeuse pour dire des choses sérieuses.

Les racontars arctiques – Jorn Riel -
         - La vierge froide – 10/18 , 1999
         - Un safari arctique – 10/18, 1999

Ma vie est un racontar, c'est une histoire vraie qui peut passer pour un mensonge ou le contraire. Rudes chasseurs, trappeurs émérites, buveurs invétérés, les personnages de J. Riel, hâbleurs ou silencieux, tendres ou colériques rêvent tous de la Femme, cruellement absente.

Le village de l’Allemand  ou le journal des frères Schiller– Boualem Sansal – Gallimard 2008 : Deux frères, nés en Algérie d'une mère algérienne et d'un père allemand, vivent en France. Rachel, l'aîné, ingénieur, est retrouvé mort dans son garage. Il s'est suicidé. Son frère Malrich  qui vit dans une banlieue parisienne, va découvrir l’horrible vérité en lisant son journal. "J'étais glacé de l'intérieur. Je n'avais qu'une envie : mourir. J'avais honte de vivre".

L’homme que l’on prenait pour un autre – Joël Egloff – Buchet Chastel, 2008 -
Le narrateur de ce récit va entraîner le lecteur dans une aventure insensée, où se mêlent la fantaisie et l’absurde. « Il m’arrive de plus en plus souvent d’être pris pour un autre ».
Perplexe mais brave homme, il accepte d’endosser l’une après l’autre ces différentes identités.

Mon traître – Sorj Chalandon – Grasset, 2007
Journaliste, Sorj Chalandon a longtemps couvert la guerre d’Irlande du Nord. Il écrit un roman pour raconter la vraie histoire de celui qu’il appelle «mon traître» et qui fut pendant 22 ans son ami. Denis Donaldson était une figure emblématique de l'IRA, et en fait taupe du gouvernement britannique, ce qui ne fut révélé qu'en 2005, un an avant son assassinat.

Syngué Sabour Pierre de patience – Atiq Rahimi – P.O.L., 2008
« Quelque part en Afghanistan ou ailleurs ». Une femme seule, au chevet de son mari dans le coma. S’échappe d’elle un flot de paroles qui vont la libérer de toutes les oppressions subies jusqu’alors : l’islam, le mariage forcé, la soumission, la négation de son corps… Elle était jusqu’alors silence et abnégation ; elle devient femme, son corps reprend ses droits. Son mari devient la « Syngué sabour », pierre de patience qui, selon la croyance, finit par éclater et délivrer celui qui lui a confié tous ses secrets.

Tsubaki – Aki Shimazaki – Actes sud, Babel, 2005
Il pleut depuis la mort de ma mère.  Yukiko, dans une lettre adressée à sa fille Namiko, relate son enfance, son adolescence et sa vie de femme. Elle lui demande de retrouver Yukio, son propre frère.Saga familiale où secrets et mensonges conduiront au meurtre. Namiko...ce n'est pas la bombe atomique qui a tué mon père...