Gap -  Hautes-Alpes

La verticale du fleuve

Clara Arnaud

Actes Sud, 2021

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2021_2022 :

    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2020_2021
   2019_2020
   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :

    Le roman, écho de notre temps
    Petites maisons d'édition
    Terres d'Afrique
    Des histoires de grands espaces
    L'art dans le roman
    Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     Hadrien Klent
     Serge Joncour
     Sorj Chalandon
     Clara Arnaud
     M. de Kerangal et S. Prudhomme
     Luc Bronner
     Mohamed Mbougar Sarr
     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :

   La Liste

- Lecture à haute voix :

    2021_2022
    2020_2021

- Atelier d'écriture :

    2018_2019

- Lectures partagées à Gap :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées au Pays des Ecrins:

    2021_2022
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Sieste littéraire :

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020

- Emission-radio sur Fréquence Mistral

    2021_2022
    2020_2021
    2019_2020
    2018_2019

- Nos partenaires :

    Mairie de Gap
    Conseil Departemental
    Mediatheque de Gap
     Foyer Culturel Veynois
     Radio Frequence Mistral
     Festival de Chaillol
    UTL de Gap
    Cinematheque d'images de montagne
    Mediatheque de Laragne
    Mediatheque du Poet
    Pays des Ecrins


- Contact

- Bulletin d'adhésion


Dans un pays d’Amérique Centrale, un barrage hydroélectrique va être construit sur le fleuve qui irrigue la terre des Lenca, peuple autochtone.

Suyapa, une militante de cette communauté amérindienne s’est battue contre ce projet de barrage qui, tout en faisant de la région une pionnière en matière d’énergies renouvelables, va altérer à jamais la terre de ses ancêtres et son écosystème. Et elle est retrouvée dans son lit, le corps criblé de balles.

Sa mort brutale réunit ses trois filles, Maria, Indira et Luisa dans le village de montagne qui les a vues naître et que les deux aînées ont quitté depuis dix ans.

Clara Arnaud démarre alors sa narration à la fois pittoresque et réaliste, car inspirée d’un fait divers. C’est un entrelacs de trajectoires individuelles vécues par les trois filles de la victime et d’expériences collectives des constructeurs du barrage. Nous suivons d’ailleurs le travail de ces derniers pour détourner le cours d’eau et construire l’ouvrage « à la verticale du fleuve », ce qui rappellera à ceux qui en ont été témoins, la construction dans notre région, du barrage de Serre-Ponçon.

Grâce à son sens aigu du détail, l’auteure nous permet de nous attacher à chaque personnage embarqué dans cette aventure technologique et humaine imprégnée par l’ambiance étouffante qui règne dans cette contrée, non seulement sur le plan climatique mais également au niveau politique.

(Présentation Marie-Claire Royer)