Gap -  Hautes-Alpes

Un été en famille

Arnaud Delrue

Le Seuil, 2014

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2017_2018:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015
    2013_2014
    2012_2013
    2011_2012
    2010_2011   
    2009_2010
    2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman


- Rencontres littéraires :
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la RAM
     2017_2018

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

 

Un  titre pareil évoque à priori des moments heureux sous la tonnelle dans la chaleur de l'été. Il n'en est rien. Le ton est donné dès les premiers mots du roman : "notre soeur était morte". S'en suit le récit de l'enterrement de Claire, jeune fille de 25 ans et soeur de Philippe, le narrateur, et de la jeune Marie âgée de 11 ans. Philippe est convoqué pour une audition à la gendarmerie qui enquête sur les circonstances suspectes entourant la mort de sa soeur : celle- ci se serait suicidée dans la chambre qu'elle partageait avec son frère!..

Mais la vie reprend son cours presque normalement  pour cette famille, tout au moins en apparence : c'est l'été, on pique-nique, on va à la piscine, au cinéma, en boîte; Philippe fait une rencontre amoureuse et on fête les 11ans de Marie. Mais sous cette étrange normalité pointe insidieusement un malaise. Des indices et des faits troublants concernant Claire et son frère, distillés savamment, par petites touches, vont enrayer la mécanique du récit et destabiliser le lecteur.
C'est ainsi qu'on apprend que Claire, jeune fille très fragile, a fait un séjour en hôpital psychiatrique; qu'elle s'auto mutilait et se photographiait ainsi et qu'elle partageait une relation incestueuse avec son frère que leur mère ne pouvait ignorer...On apprend dans le même temps par le narrateur toujours, et au présent, qu'il s'enfuit au volant d'une camionnette volée pour rejoindre l' Espagne. Que fuit il? On a donc deux récits qui alternent d'un chapitre  à l'autre prenant la forme d'une longue confession adressée à sa jeune soeur Marie.

Un roman sulfureux donc, violent et noir comme peut l'être un thriller et qui peut heurter. Le style est en parfaite adéquation avec le sujet : incisif, sec et détaché, plus ample et parfois lyrique quand il relate sa fuite sur les routes du sud  mais prenant toujours.

Présentation : Mireille Lamberty