Gap -  Hautes-Alpes

Les tendres plaintes

Yôko Ogawa

Actes Sud, 2010

Traduit du japonais par  Rose-Marie Makino - Fayolle, Yukari Kometani.

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2017_2018:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015
    2013_2014
    2012_2013
    2011_2012
    2010_2011   
    2009_2010
    2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman


- Rencontres littéraires :
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la RAM
     2017_2018

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

 


Pour fuir l’infidélité et la violence de son mari, Ruriko quitte précipitamment Tokyo pour se réfugier dans le chalet de son enfance, en pleine forêt. Calligraphe, elle est en plein travail sur les mémoires d’une vieille dame au destin mouvementé. Très vite, elle fait connaissance avec ses voisins, Nitta, un pianiste qui ne joue plus et fabrique avec patience et soin des clavecins en compagnie de sa jeune apprentie Kaoru. Une étrange amitié teintée d’amour va se nouer entre ces 3 êtres meurtris par la vie, qui se protègent mutuellement en se réfugiant loin du monde. Les saisons vont se dérouler, entre travaux de calligraphie ou de facteur de clavecin, pique nique, festins et ballades, au son des « Tendres plaintes » de Rameau.
Ce roman est tout bruissant des sonorités de la nature, on s’y remplit de quiétude et d’harmonie tout en découvrant le monde merveilleux et minutieux de la fabrication des clavecins, dont les matériaux sont tous issus de la nature. La communication entre les êtres y est décrite toute en finesse et légèreté, aucune place pour la possessivité ou les passions vulgaires, les personnages entrent en résonnance, s’éloignent et se retrouvent, mais restent seuls. Un livre à la fois profond et léger, doux et agité comme une musique.

(Présentation : Colette Lagier)