Gap -  Hautes-Alpes

Quand souffle le vent du nord

Daniel Glattauer
(Traduit de l’allemand par
Anne-Sophie Anglaret)

Grasset , 2010

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2017_2018:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015
    2013_2014
    2012_2013
    2011_2012
    2010_2011   
    2009_2010
    2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman


- Rencontres littéraires :
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la RAM
     2017_2018

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion


 Suite à une erreur de frappe dans une adresse internet, Emmi Rothner échange des courriels avec Leo Leike.  Ce  sont tout d’abord des échanges de simple courtoisie, mais face à  l’humour de Leo, Emmi se prend au jeu.

L’auteur par un subtil badinage va nous dévoiler les méandres des sentiments. Le fait que la correspondance s’instaure et se poursuit sans que les protagonistes ne se soient jamais vus, met en évidence le squelette d’un sentiment amoureux.
Qu’est-ce que l’amour ? Et comment  modifier une relation quand les bases sont érigées?
Est-ce possible ?


Le prénom d’Emmi n’est pas sans nous rappeler (à juste titre) Emma Bovary, Emma qui par sa passion pour la lecture a une image bien arrêté de l’Amour. C’est une construction  des sentiments que nous montre l’écrivain avec l’outil qu’est la toile.

(Présentation : Laurence Wagner)