Gap -  Hautes-Alpes

Les mille maisons du rêve et de la vertu

Atiq Rahimi

P.O.L. , 2002

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2017_2018:
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)

    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015
    2013_2014
    2012_2013
    2011_2012
    2010_2011   
    2009_2010
    2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
     Chemins d'exil
     L'art dans le roman


- Rencontres littéraires :
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Lectures partagées à Gap :
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur la RAM
     2017_2018

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

Afghanistan, 1978. Le pouvoir communiste mis en place à Kaboul, fait régner la terreur sur le pays.
Farhad est plongé dans un cauchemar dont il semble ne jamais pouvoir sortir: il vient de subir un passage à tabac dans une rue de Kaboul, à coups de pieds et de crosses de kalachnikov.
Peu à peu il émerge de la nuit : est-il vivant ou mort ? est-il enterré au fond d'une tombe? est-il victime des djinns, ces créatures invisibles qui harcèlent les humains ?
Les ténèbres peu à peu se dissipent et il revient à la vie; la réalité prend la place du cauchemar : il est dans une chambre, une inconnue veille sur lui. Les souvenirs affluent : sa mère, sa petite soeur, son père qui les a abandonnés, son ami Enayat . Comment retrouver ceux qu'il aime ? Les soldats sont dans la rue, en embuscade. Dans la ville de Kaboul règne la terreur : les soldats ont ordre d'arrêter ceux qui refusent de plier sous l'autorité du pouvoir. Et Farhad est de ceux-là, lui qui, étudiant, aime l'alcool, les femmes, les livres, refuse la religion et la politique, autant de crimes qu'on veut lui faire payer.

Ce livre est comme un long poème, où les mots passent de la réalité fait de cauchemars, de ruines, de sang et de mort à des évocations pleines de tendresse, d'amour, de sensualité ou des évocations oniriques, séquelles de l'éducation musulmane qu'il a reçue.

(Présentation : Anne-Marie Smith)