Gap -  Hautes-Alpes

Le dernier Lapon

Olivier Truc

Editions Métailié, 2012

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2016-2017:
    Présentation de l'action
    Choix des livres nomades
    D'autres livres que nous avons aimés
    Les lieux relais
    Livres nomades à l'Argentière

- Livres nomades :
      (années précédentes)


    2007_2008
    2008_2009
    2009_2010
    2010_2011   
    2011_2012
    2012_2013
    2013_2014
    2014_2015
    2015_2016


- Rencontres littéraires :

     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur

- Lectures partagées :
    2014_2015
    2015_2016
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2015_2016
    2016_2017

- Echappées livres :
    2015_2016
    2016_2017

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Notre ancienne revue :
    La trame des jours

- Contact

- Bulletin d'adhésion

Olivier Truc est un journaliste français (Le Monde- Le Point) qui vit à Stockholm depuis 1994, il est spécialiste des pays nordiques et baltes. Dans le cadre de son travail il a été amené à faire des recherches pour un Français emprisonné en URSS après la deuxième guerre mondiale. Il en a tiré une biographie : « L’imposteur ». Pris au jeu, il a publié chez Métailié son premier livre, un roman policier : « Le dernier Lapon ».

Le 10 janvier à Kautokeino en Laponie centrale le jour va revenir entre 11h14 et 11h41.Pour Klemet, enquêteur de la police des rennes, c’est le jour du vol d’un tambour Sami dont il avait la charge pour une exposition au centre culturel. Ce tambour était restitué au peuple Sami par un compagnon de Paul Emile Victor, venu en Laponie dans les années 1930.
Olivier Truc va nous faire découvrir une partie de ce monde nordique bien méconnu. La Laponie est une immense région à cheval sur quatre pays : la Norvège, la Suède, la Finlande et la Russie qui s’étend sur et au-delà du cercle polaire. Le peuple Sami, chasseur et nomade, qui occupait cette région est contraint à la sédentarité, et la vie pour les éleveurs de rennes devient bien difficile entre les différentes administrations.

Klemet secondé par une jeune collaboratrice, Nina, va être confronté à son passé et au passé de son pays, car le jour où le tambour de chaman a disparu, un éleveur de rennes a été retrouvé mort et étrangement mutilé. De plus Klemet appartenant à la « police des rennes » n’est pas bien considéré par ses collègues de la police nationale. L’enquête s’annonce donc difficile surtout qu’un français visiblement très au fait de la géologie locale s’intéresse de trop près à la vie d’un vieux et sauvage chasseur Sami, Aslak.

Pendant cette longue nuit qui peu à peu laissera la place au soleil, nous allons suivre dans une toundra glacée, les tribulations de Klemet, poursuivi par des souvenirs d’enfance qui ne le lâchent pas. Tous les ingrédients du policier sont là avec en plus la découverte de cette contrée un peu oubliée qui cache des richesses convoitées par de multiples entreprises. Les personnages sont particulièrement attachants ce qui nous fait excuser une écriture peut-être un peu trop journalistique.

(Présentation : Laurence Wagner)