Gap -  Hautes-Alpes

Celui qui est digne d'être aimé

Abellah  Taia

Le Seuil, 2017

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2019_2020 :
    Presentation de l'action
    Choix des livres nomades
    Les lieux relais

- Livres nomades :
      (années précédentes)


   2018_2019
   2017_2018
   2016_2017
   2015_2016
   2014_2015
   2013_2014
   2012_2013
   2011_2012
   2010_2011
   2009_2010
   2008_2009

- Autres livres autour du theme choisi :
    Terres d'Afrique
   Des histoires de grands espaces
   L'art dans le roman
   Chemins d'exil


- Rencontres littéraires :

     Abdourahman Ali Waberi
     Catherine Gucher
     Guillaume Jan
     Jean Hegland
     Pierre Benghozi
     Jean-Baptiste Andrea
     David Vann
     Joseph Boyden
     Guy Boley
     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Joel Egloff
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur :
   La Liste

- Atelier d'écriture :
    2018_2019

- Lectures partagées à Gap :
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016
    2014_2015

- Lectures partagées
   au Pays des Ecrins:

    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Echappées livres :
    2019_2020
    2018_2019
    2017_2018
    2016_2017
    2015_2016

- Emission-radio sur Fréquence Mistral
     2019_2020

     2018_2019

- Nos partenaires :
    Mairie de Gap
  Conseil Departemental
  Mediatheque de Gap
  Foyer Culturel Veynois
  La Ram
  Festival de Chaillol
  UTL de Gap
  Cinematheque d'images de montagne
  Mediatheque de Laragne
  Mediatheque du Poet
  Pays des Ecrins

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Contact

- Bulletin d'adhésion

 
Ne vous fiez pas à la brièveté de ce roman de 117 pages, il est aussi court que puissant, acéré comme une lame.
C' est un roman épistolaire constitué de quatre lettres dont deux du narrateur, les deux autres écrites par d' anciens amis. Ahmed, le narrateur, a quarante ans , est marocain, et fait une remise en question totale et bouleversante de ce qu 'a été sa vie jusque là.

Ces lettres nous font remonter le temps: d'août 2015 à juillet 2010 et  2005; la dernière datant de  1990. La première s'adresse à sa mère Malika morte cinq ans auparavant. Il y règle ses comptes plein de colère et de haine pour une mère qui ne l'a jamais aimé voire rejeté " une femme cruelle  dictatrice et mortifère" mère de neuf enfants, elle même victime de la misère ambiante dans un quartier déshérité de Rabat.
 La troisième lettre, de 2005, est une lettre de rupture qu'  Ahmed adresse à son amant et mentor Emmanuel qu 'il a rencontré à Rabat, parisien en vacances. Ahmed a alors quinze ans il est homosexuel. Une rencontre amoureuse s'ensuit, décisive pour le jeune garçon puisqu 'il part à Paris s ' installer chez son amant fuyant ainsi un futur sans avenir. Les années ont passé et le jeune homme, désillusionné, accuse son protecteur de l'avoir dépossédé de ses racines, assujetti jusqu 'à l'avoir rebaptisé" Midou"! "Tu n'as eu aucun scrupule à reproduire sur moi dans mon corps et dans mon coeur tout ce que la France refuse de voir: du néo colonialisme" mais avec son parfait consentement  par amour mais aussi par intérêt. Un réquisitoire glaçant à lire et à méditer.

Présentation : Mireille Lamberty