Gap -  Hautes-Alpes

La trame des jours n°8

"Le sommeil de l'enfant " - Albert Bensoussan

 

- Accueil

- Qui sommes-nous ?

- Livres nomades 2016-2017:
    Présentation de l'action
    Choix des livres nomades
    D'autres livres que nous avons aimés
    Les lieux relais
    Livres nomades à l'Argentière

- Livres nomades :
      (années précédentes)


    2007_2008
    2008_2009
    2009_2010
    2010_2011   
    2011_2012
    2012_2013
    2013_2014
    2014_2015
    2015_2016


- Rencontres littéraires :

     Franck Pavloff
     Michel Moutot
     Nicolas Cavaillès
     Sandrine Collette
     Slobodan Despot
     Gauz
     Pierre Lieutaghi
     Kaoutar Harchi
     Sylvain Prudhomme
     Olivier Truc
     Maylis de Kerangal
     Antonio Altarriba et Kim
     Makenzy Orcel
     Metin Arditi
     Dinaw Mengestu
     Gilles Leroy
     Denis Grozdanovitch
     Alice Zeniter
     Serge Joncour
     Liliana Lazar
     Christophe Bigot
     Boualem Sansal
     René Fregni
     Jean Pierre Petit
     Hubert Mingarelli
     André Bucher
     Beatrice Monroy
     Samuel Millogo
     Alfred Dogbé
     Ghislaine Drahy
     Autour d'Isabelle Eberhardt
     Hélène Melat, littérature russee

- Des coups de coeur

- Lectures partagées :
    2014_2015
    2015_2016
    2016_2017

- Pérégrinations littéraires :
    2015_2016
    2016_2017

- Echappées livres :
    2015_2016
    2016_2017

- Co-édition :
     J.I.P. Italie
    Le J.I.P. Algérie, 40 ans après

- Notre ancienne revue :
    La trame des jours

- Contact

- Bulletin d'adhésion


[ ...]Ce jour-là, Lalla Sultana, ma grand-mère qui, en tant que guérisseuse de toute la commune mixte de Hennaya, était en consultation sur tous les points de la morale comme de la physique, reçut la visite de la mère de Hassiba (une autre Hassiba que mon enseignante algéroise), qui vivait aussi à Remchi, à un jet de pierre de sa mechta. Et voilà et voilà. La fille de Zohra était enceinte. Ah bon ! que Dieu la bénisse ! Non, non, le malheur est sur nous, Lalla, vous savez bien que ma fille est veuve. Alors là, ma grand-mère s'informe des dates et du temps qui passe. Deux ans c'est beaucoup, fait-elle, mais Dieu est grand et c'est lui qui alimente la sagesse des hommes. Au demeurant, celle des femmes.
Le ventre de Hassiba s'arrondissant, il fallut se décider à tirer le rideau de la vérité et annoncer au village rassemblé la réalité de sa grossesse. « Un enfant va naître », entreprend Lalla Sultana au milieu du cercle, en tenant le bras de sa commère, tandis que Hassiba s'est faite toute petite dans sa pudeur, malgré son gros ventre. « Un enfant qui est un miracle . » Ici litanie de bénédictions. À l 'annonce d'un prodige, il faut remercier Dieu, ses saints, les prophètes et les marabouts. Rbi Meïr, fait l'une, Rbi Chimrone, fait l'autre, Ya Lalla Setti, font les Tlemcéniennes. « Un enfant miraculeux », martèle ma grand-mère, Dieu est grand, répond la foule des Anciens - et des Anciennes. Et qui est l'heureuse mère ? s'interroge-t-on. « C'est Hassiba, l'élue ». Quoi, quoi, une veuve, et depuis deux ans, quoi, quoi ? À choeur de corbeaux, les sots font chorus. Alors ma grand-mère fredonne cette archaïque mélopée en forme de berceuse : El-baz kent regued - l'enfant s'était endormi . Et tout le village va répétant que l'enfant s'est endormi. Endormi dans le sein de sa mère. Frappé de sommeil à la mort de son géniteur, que Dieu l'ait en Sa Miséricorde !
C'était là toute l'histoire de la pauvre - non, non, la fortunée - Hassiba. Elle a gardé deux ans durant dans ses entrailles le fils de son malheureux mari. Le temps de faire son deuil. Le temps de chasser sa tristesse, de purger l'humeur de sa mélancolie, et voilà que son sein s'était enfin ouvert à 
l'appel de la délivrance. Elle accouche demain, et tout le village sera secoué de you-you. Les nubiles passeront leurs mains au henné. Les promis se réjouiront en se glissant l'un à l'autre des dattes entre les lèvres. Bonheur collectif et femme honorée. Chaque naissance est une fête !

Pour mieux connaître Albert Bensoussan

visitez son site

http://albertbensoussan.com